GMS Chronicle #8

Cracki Records Party #2

« CRACKI – HISTOIRE D’UN ELEPHANT VOLANT »

Dans l’immense galaxie des labels de musique, certains de la masse se détachent quand d’autres simplement restent des taches. C’est maintenant qu’il faut repenser toute l’histoire de Dumbo l’éléphant volant puisqu’il laisse place aujourd’hui au pachyderme de Cracki Records, qui nous embarquera sans détour et 100 pieds au-dessus du sol, dans sa propre galaxie à lui, juste histoire de faire un tour.

Je peux vous assurer qu’il ne nous faut pas de substances illicites pour voir des petits éléphants roses, ou plutôt des éléphants bleus, Cracki Records nous injectant juste ce dont on a besoin pour garantir le trip musical. La maison propose de toutes les cames: de la Pop-Psyché bien arrangée par Isaac Delusion, de la Funk osée avec L’Impératrice ou encore, pour finir allongé, de la Techno posée sauce Renart… Sans prétention, ce label fait maintenant son bout de chemin depuis 2009 en proposant toujours du neuf, jamais du périmé, alliant originalité, teuf et diversité. C’est donc naturellement que l’on suit ce qui pour nous est la musique d’aujourd’hui, et sans aucun doute celle de demain. D’ailleurs, on vous conseille de taper une petite visite sur le site internet du label:

www.crackirecords.com

Pour ceux qui restent avec nous, il est temps de stopper les mots et de se concentrer sur les sons. On commence donc notre sélection des meilleures chansons de Cracki avec l’un de ses plus grands ambassadeurs, Renart, et sa comptine pour enfants, son récit de sensations estivales, son  « Conte d’Eté »


 

Entre Isaac Delusion et nous, ce n’est pas juste qu’une simple fusion. On avait déjà écrit sur ce duo devenu trio (article à relire en cliquant ici) qui trône depuis des mois dans le Hit-Parade de notre iPod. Le groupe propose une torpeur aérienne aux accents Pop pouvant guider vos pas jusqu’en terres asiatiques. A consommer sans modération donc… On vous remet pour cela leur « Midnight Sun ».


 

Il est évident que l’on doit également vous présenter un extrait de leur dernier EP, baignant toujours entre douceur et volupté. Ici, c’est « Transistors » que l’on a choisi pour vous faire envie.

 

Quand on a entendu L’Impératrice pour la première fois, on ne s’attendait pas du tout à ça. Cracki fait ici oeuvre de véritable innovation, montrant bien qu’il n’est pas ancré dans un style de musique déterminé. La touche féminine du label est ici couronnée Princesse de la Funk avec un titre bien Groovy – « L’Impératrice » – à écouter soleil sur visage et cocktail en main. L’été n’est vraiment plus très loin!


 

Larcier« Sometimes I See » est la première sortie du label à l’éléphant bleu. Une Techno Deep pépère qui se love sans problème dans vos oreilles, votre bouche, votre cou, un peu comme un câlin musical aux nappes planantes. Le vocal d’Isaac Delusion finalisera le décollage…


 

Bluffant. C’est le meilleur qualificatif pour définir la voix du dernier poulain du label: Schultz And Forever, ce jeune danois de 18 ans. Sa chanson « Two Flowers », sorte de Folk enivrante, ne pourra que vous prendre à la gorge, vous enfler les dents, voire même vous faire lâcher une petite larme… Enorme bombe.


 

On vous le disait tout à l’heure, Cracki Records ce n’est pas seulement des releases, c’est aussi un art de faire la teuf avec musique, chaleur et tise. Leur Open Air en septembre dernier au Bois de Vincennes est mis en boîte dans cette vidéo. Vous savez, c’est le genre de vidéo où tout le monde a l’air content, les filles sont appétissantes, il fait beau, il fait chaud et la plaque du barbecue fait son show… Sur fond de Acid House avec une track de Jared Wilson. Que du bon goût!

 

Pour les plus gourmands d’entre vous, on finira par un mix de Qosmonaut, l’un des membres de la DJ’s Team de Cracki. 40 minutes d’une « Orgie Boogie », c’est un retour sexuel dans les années 80′s à écouter entre copains… Beaucoup de copains.

 
 

Laisser un commentaire

*